/finance/homepage

Quatrième trimestre de 2017

Bombardier réduit ses pertes

Agence QMI

Bombardier a réduit ses pertes au quatrième trimestre de 2017, les faisant passer de 259 millions de dollars américains à 109 millions, comparativement à la même période l’année dernière, a-t-on annoncé jeudi.

Ses revenus se sont également mieux portés pendant le trimestre pour atteindre 4,7 milliards, par rapport à 4,4 milliards, l’année précédente.

«Bombardier a terminé la deuxième année de son plan de redressement de cinq ans avec de très bons résultats. Forts de ces solides résultats, nous démarrons 2018 sur une très belle lancée», a souligné Alain Bellemare, président et chef de la direction, Bombardier, dans un communiqué.

Pour l’ensemble de l’année 2017, les revenus ont baissé légèrement de 1 % pour s’établir à 16,2 milliards, tandis les pertes reculaient, passant de 981 millions à 553 millions, par rapport à 2016.

C’est le secteur du transport, c’est-à-dire celui des chemins de fer, qui a le mieux performé en matière de revenus au cours de 2017, avec une de croissance de 13 %. Ceux-ci ont atteint 8,5 milliards de dollars américains.

Les secteurs des avions commerciaux et ceux d’affaires ont connu des reculs de leurs revenus au terme de l’année 2017. Les revenus provenant des avions commerciaux, dont les C Series, se sont établis à 2,4 milliards, soit 9 % de moins qu’en 2016. Les commandes dans ce secteur ont fondu, puisqu’elles étaient de 161 en 2016, mais n’atteignaient plus que 70 en 2017.

Du côté des avions d’affaires, les revenus ont atteint 5 milliards de dollars américains, comparativement à 5,7 milliards, l’année précédente. Bombardier n’a pas révélé de chiffres sur le nombre de commandes dans ce secteur.

Dans la même catégorie