/news/law

Stratagème de pots-de-vin et de détournement de fonds

Un Haïtien tente d’éviter l’expulsion

TVA Nouvelles

Un Haïtien se bat pour éviter l’expulsion devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada.

L’homme, qui travaillait pour l’ambassade d’Haïti au Canada, a dévoilé aux autorités un stratagème de pots-de-vin et de détournement de fonds.

La fraude consistait à amener des véhicules de la flotte diplomatique canadienne dans un garage de Port-au-Prince pour effectuer des réparations. À ce moment, les factures étaient gonflées.

Le stratagème s’est échelonné sur une dizaine d’années et environ 1,7 million de dollars ont été détournés.

Les autorités souhaitent expulser l’homme pour sa participation au stratagème. De son côté, il dit avoir collaboré et permis le démantèlement du stratagème.

«Ça envoie un drôle de message. Lorsque notre vie est menacée à la suite d'une collaboration, on espère obtenir la protection des gens avec qui on a collaboré. C’est tout le contraire qui se passe avec monsieur aujourd’hui», explique Me Stéphane Handfield, avocat du demandeur d’asile.

Les employés de l’ambassade canadienne en Haïti impliqués dans le stratagème ont été congédiés.

La cause reviendra au mois de mars pour la poursuite des auditions.

D'après les informations d'Yves Poirier.

 

Dans la même catégorie