/regional/montreal/monteregie

Châteauguay

Il quitte l’hôpital avec le cadavre de son père

TVA Nouvelles 

Souhaitant répondre aux dernières volontés de son père, un homme a quitté l’hôpital Anna-Laberge de Châteauguay avec son cadavre afin de l’enterrer avant le coucher du soleil, mardi. La police a ouvert une enquête sur cette situation hors du commun.

Le corps du défunt a d’abord été transporté à l’hôpital en ambulance en fin de journée mardi. Les membres de la famille souhaitaient obtenir un constat de décès pour ensuite repartir avec le corps. Toutefois, le centre hospitalier a refusé, puisqu’il a l’obligation légale de remettre le corps à une entreprise funéraire accréditée.

 

«Il y a des règles très strictes de conservation du corps pour des raisons de santé publique notamment», a indiqué Jade St-Jean, porte-parole du CISSS Montégie-Ouest, à TVA Nouvelles.

«La famille nous a expliqué que (le défunt) par ses origines autochtones avait certaines croyances qui étaient en contradiction avec (nos procédures).»

Première fois

L’hôpital affirme n’avoir jamais reçu une demande semblable auparavant. Le personnel a alors amorcé des démarches pour déterminer s’il y avait une façon légale de répondre aux volontés de la personne.

Alors que les démarches étaient en cours, le fils du défunt a profité d’un instant d’inattention du personnel de l’hôpital pour placer le cadavre dans sa voiture, qui était demeuré dans l’ambulance, stationnée dans le garage de l’établissement.

«Nous aimerions mieux comprendre afin de mieux réagir si la situation survient à nouveau», a ajouté Mme St-Jean.

Dans une vidéo qu’il a lui-même filmée dans sa voiture, le fils a expliqué ne pas comprendre pourquoi il n’avait pas le droit de reprendre le corps de son père.

L’individu a ensuite détaillé toute sa démarche dans une vidéo subséquente.

Les policiers de Châteauguay n’ont procédé à aucune arrestation dans ce dossier. Les enquêteurs discutent avec les procureurs s’il y a lieu de porter des accusations contre l’homme.