/news/currentevents

Montréal, Lanaudière, Laurentides

22 perquisitions contre un réseau de trafiquants des Hells Angels

Éric Thibault | Agence QMI

Les policiers procédaient mardi à une vingtaine de perquisitions aux dépens d’un important réseau de trafic de drogue dont les ficelles seraient tirées par le nouveau leader allégué des Hells Angels.

C’est une organisation criminelle liée à «des membres influents» du gang de motards, dont Mario Brouillette, qui est ciblée dans cette opération à laquelle participaient 130 policiers de l’Escouade nationale de répression contre le crime organisé (ENRCO).

Le 24 janvier dernier, «Le Journal de Montréal» rapportait que Mario Brouillette, autrefois surnommé «le Dauphin de Maurice ‘Mom’ Boucher» et que la police croit être la nouvelle âme dirigeante des Hells, est soupçonné de diriger ce réseau de trafiquants présent à Montréal et sur la couronne nord.

 

La brigade mène ainsi sa deuxième série de perquisitions en autant de mois contre ce réseau, après celle effectuée à la fin de janvier où une bijouterie de Repentigny avait notamment été visitée.

Suspect bien branché

Dans cette seconde phase du projet d’enquête baptisé «Objection», l’ENRCO s’intéresse notamment à un homme d’affaires d’origine italienne qu’elle considère comme le présumé bras droit de Mario Brouillette.

Selon nos informations, les policiers croient que Carmelo Sacco Jr. est non seulement un proche de Brouillette et des Hells, mais qu’il a aussi des liens avec la mafia et les gangs de rue de Montréal.

D’après nos sources, Sacco a déjà été observé par les policiers en compagnie de grosses pointures du crime organisé, dont l’ancien chef intérimaire de la mafia italienne, Stefano Sollecito, avant l’arrestation de ce dernier en novembre 2015.

Lundi, Sollecito a été acquitté, en même temps que le fils du défunt parrain Vito Rizzuto, l’avocat Leonardo Rizzuto, des accusations de gangstérisme et de complot qui pesaient contre eux depuis plus de deux ans.

Le juge Eric Downs a rejeté la preuve d’écoute électronique qui les incriminait, estimant que la police avait illégalement enregistré leurs conversations dans le bureau de l’avocat Loris Cavaliere.

Luxueuse résidence visitée

Sans antécédent judiciaire, Carmelo Sacco Jr. ne fait l’objet d’aucune accusation dans le projet Objection.

Mardi matin, les policiers ont toutefois obtenu un mandat de perquisition d’un juge afin d’aller fouiller le domaine où il réside à Sainte-Adèle, dans les Laurentides. Une résidence cossue dont la valeur dépasse le million de dollars.

Aucune arrestation n’était d’ailleurs prévue durant l’opération de mardi, a mentionné la sergente Ann Mathieu.

Cette phase de l’enquête vise principalement à amasser des éléments de preuve et à confisquer armes, stupéfiants, matériel informatique et documents de comptabilité.

Des perquisitions sont effectuées dans 17 résidences et cinq commerces situés dans les régions de Montréal, Lanaudière et des Laurentides.

Fils d’un membre des Hells, Mario Brouillette a été le plus jeune Québécois à recevoir ses «patches» de la bande de motards alors qu’il n’avait que 23 ans, en 1995.

En 2015, après avoir passé neuf ans derrière les barreaux pour complot de meurtre et d’importation de cocaïne, le motard de 45 ans a repris sa liberté après avoir affirmé aux autorités qu’il avait quitté les Hells «en bons termes».

Même si les forces policières ne le voient plus dans les rassemblements de motards, elles le considèrent néanmoins comme le nouveau «boss» du gang ou, à tout le moins, l’un des plus influents meneurs du gang à l’heure actuelle.