/regional/quebec/quebec

Adoption d’une loi demandée

«Chiens dangereux»: la SPA de Québec lance une pétition

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

La Société protectrice des animaux (SPA) de Québec a lancé dimanche une pétition en ligne pour demander au gouvernement Couillard de cesser ses «tergiversations» dans le dossier des chiens dangereux.

Dans sa missive, l’organisme réclame à Québec l’adoption d’une législation pour encadrer les chiens dangereux avant la fin de la présente session parlementaire.

La SPA de Québec inscrit ses doléances dans la foulée de deux événements ayant marqué le public depuis quelques années, dont l’attaque d’un chien qui a défiguré une fillette de sept ans en 2015 à Brossard et pour lequel le propriétaire a été trouvé coupable de négligence criminelle.

Elle cite également le cas de Christiane Vadnais, décédée en 2016 à Montréal. «Des années après ces incidents dramatiques, le gouvernement du Québec tarde pourtant toujours à adopter une loi sur les chiens dangereux», a-t-on dénoncé.

Les signataires affirment vouloir «donner un sens» à ces «incidents dramatiques».

Le gouvernement québécois n’a pas donné suite jusqu’à présent à son projet de loi encadrant les chiens dangereux présenté en grande pompe en avril 2016. Si certains jugent la pièce législative controversée, le ministre des Affaires municipales Martin Coiteux a assuré la semaine dernière qu’elle n’était pas tombée dans l’oubli.

Dans la même catégorie