/regional/estduquebec/basstlaurent

Rimouski

Pierre Chassé est celui qui a dépensé le plus pour l’élection à la mairie

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

Ayant terminé deuxième à l’élection de novembre pour la mairie de Rimouski, Pierre Chassé est celui qui a dépensé le plus d'argent en dépenses électorales. Selon un rapport qui sera rendu public mercredi, le candidat défait a dépensé 18 894$, un peu moins que le maximum admissible pour tous les candidats à la mairie.

Le nouveau maire de Rimouski Marc Parent, lui, a engagé des dépenses de 18 529 $. Gilles Thériault a pour sa part investi près de 4800 $ et Djanick Michaud un peu plus de 4000 $. Le Directeur général des élections du Québec (DGE) doit maintenant analyser ces rapports de dépenses et les valider.

«Nos équipes de vérificateurs vont regarder les différents rapports financiers. S'il y avait des petites anomalies, il y aurait matière à faire des recherches, des analyses plus poussées. On pourrait peut-être aussi émettre des constats d'infraction, ce n'est pas impossible. C'est un pouvoir qui est dévolu au DGE car on est responsables au niveau municipal de l'aspect financement», a expliqué Alexandra Reny, porte-parole du Directeur général des élections.

Les candidats qui ont obtenu plus de 15 % des votes pourront voir une grande partie de leurs dépenses électorales être remboursées. C'est le cas de Marc Parent et de Pierre Chassé. Du côté des conseillers, 17 des 22 candidats en lice seront aussi éligibles à un remboursement.

Pour l'élection du 5 novembre dernier, la Ville de Rimouski comptait sur un budget de 300 000 $, dont une partie est justement réservée pour le remboursement des dépenses électorales de certains candidats.