/news/politics

Budget fédéral

29 M$ sur cinq ans pour renouveler la flotte de la Garde côtière

Marc-André Gagnon

 - Agence QMI

Simon Clark/Agence QMI

Ceux qui espéraient qu’Ottawa profite du budget 2018 pour ramener le chantier Davie à l’intérieur de la stratégie navale canadienne seront déçus : seul un montant de 29 M$ d’argent additionnel a été inscrit pour le renouvellement de la flotte de la Garde côtière.

De cette somme, 13 millions $ devraient être investis en 2018-2019, 11 millions $ en 2019-2020, rien en 2020-2021, 2 millions $ en 2021-2022, puis finalement 4 millions $ en 2022-2023.

L’histoire ne dit pas encore dans quelle mesure le chantier Davie en profitera. Le budget fédéral précise que ces investissements visent à assurer la durabilité à long terme de la flotte de la Garde côtière canadienne.

Lors de son passage à Québec, en janvier dernier, le premier ministre Justin Trudeau avait fait valoir «à quel point le travail qui se fait à la Davie est exceptionnel».

«On va négocier avec la Davie pour l’acquisition de 3 ou 4 brise-glaces [...], parce qu’on sait qu’on a besoin de brise-glaces et la Davie a la capacité de les livrer en un court laps de temps», avait alors annoncé M. Trudeau, lors d’une assemblée citoyenne.

Ottawa n’a depuis octroyé qu’un petit contrat de 4,4 millions $ à la Davie, pour la rénovation du brise-glace NGCC Des Groseillers. Depuis Washington, le week-end dernier, le premier ministre Philippe Couillard s’est dit insatisfait du geste posé par Ottawa. « Ma demande formelle, ça va bien au-dessus d’un contrat ou deux pour des bateaux, a dit M. Couillard. [...] Il n’y aucune raison de ne pas réintégrer le plus ancien chantier naval canadien et le plus important au Québec dans la stratégie navale canadienne. »

À LIRE ÉGALEMENT :

Le Canada dans le rouge à perte de vue

11 choses à savoir sur le budget fédéral

De nouveaux millions tirés des fumeurs de pot et de tabac

Des assouplissements qui laisseront les PME sur leur faim

De l’argent pour le prédédouanement américain

Des centaines de millions pour les ponts de Montréal

173 millions $ pour mieux gérer l’afflux de migrants à la frontière

Plus de 500 millions $ pour la cybersécurité

42 millions $ pour lutter contre le racisme

Ottawa met fin au système Phénix

De l’aide pour les médias

Des millions pour que des fonctionnaires répondent au téléphone