/news/politics

Budget fédéral

42 millions $ pour lutter contre le racisme

Marc-André Gagnon | Agence QMI

 - Agence QMI

GEN-MANIFESTATION-PRO-ANTI-MIGRANTS

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Le gouvernement fédéral investira 42 millions $ au cours des prochaines années pour lutter contre le racisme et la montée des groupes ultranationalistes, que le premier ministre Justin Trudeau a dernièrement qualifiés de «nonos».

«Les récents événements sur la scène nationale et internationale, comme le soulèvement de mouvements ultranationalistes et les manifestations contre l’immigration, les minorités visibles et les minorités religieuses nous rappellent que la défense de la diversité» est plus importante que jamais, peut-on lire dans le budget 2018 déposé mardi par le ministre des Finances Bill Morneau.

Le gouvernement Trudeau allongera donc, au cours des deux prochaines années, 23 millions $ pour renforcer le multiculturalisme, notamment en menant à travers le pays des consultations sur une nouvelle approche nationale de lutte contre le racisme et la discrimination.

Une somme de 19 millions $ sur cinq ans sera aussi investie pour aider les Canadiens noirs à relever «les défis importants et uniques» auxquels ils sont confrontés.

«Le budget d’aujourd’hui est un budget pour tout le monde, pour les Canadiens de l’ensemble du pays», a déclaré le ministre Morneau, dans son discours budgétaire.

Promotion du bilinguisme

Le gouvernement Trudeau a par ailleurs réservé la somme considérable de 400 millions $ sur cinq ans pour promouvoir et rappeler que les deux langues officielles, au Canada, sont l’anglais et le français.

Le gouvernement Trudeau promet notamment à la minorité anglaise du Québec de pouvoir bientôt bénéficier d’un accès amélioré aux services, et cela «dans leur langue officielle», précise-t-on dans le budget.

«Le gouvernement du Canada en fera plus pour appuyer les communautés de langues officielles en situation minoritaire et pour assurer le dynamisme et la vigueur de la Francophonie canadienne», a expliqué en chambre le ministre Morneau.

Ce pactole destiné à promouvoir «le bilinguisme officiel» sera saupoudré à travers différents ministères organismes, soit Patrimoine canadien, Emploi et Développement social Canada, Santé Canada, l’Agence de la santé publique du Canada, Statistique Canada et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.

À LIRE ÉGALEMENT :

Le Canada dans le rouge à perte de vue

11 choses à savoir sur le budget fédéral

De nouveaux millions tirés des fumeurs de pot et de tabac

Des assouplissements qui laisseront les PME sur leur faim

De l’argent pour le prédédouanement américain

Des centaines de millions pour les ponts de Montréal

29 millions $ sur cinq ans pour renouveler la flotte de la Garde côtière

173 millions $ pour mieux gérer l’afflux de migrants à la frontière

Plus de 500 millions $ pour la cybersécurité

Ottawa met fin au système Phénix

De l’aide pour les médias

Des millions pour que des fonctionnaires répondent au téléphone

Dans la même catégorie