/news/politics

Voyage en Inde

Le député qui a invité l'extrémiste Jaspal Atwal présente ses excuses et quitte un comité

Agence QMI

Capture d'écran TVA Nouvelles

Randeep Sarai, le député libéral derrière l'invitation envoyé à l'ancien extrémiste sikh Jaspal Atwal lors d'un voyage du premier ministre Justin Trudeau en Inde, a présenté ses excuses et s'est retiré d'un comité mardi soir.

Le député, qui représente la circonscription de Surrey-Centre en Colombie-Britannique, a quitté ses fonctions de président du Caucus libéral du Pacifique.

«Je vous, de nouveau, m'excuser pour mon rôle dans ces événements malencontreux. À l'avenir, je ferai preuve d'un meilleur jugement. Puisque je ne veux pas être une distraction pour le caucus du Pacifique, je vais démissionner de mon poste de président», a écrit M. Sarai sur son compte Twitter.

Le gouvernement de Justin Trudeau s'est retrouvé dans la tourmente la semaine dernière alors que la conjointe du premier ministre, Sophie Grégoire-Trudeau, s'est fait prendre en photo avec Jaspal Atwal. Ce dernier, un ancien extrémiste qui avait été trouvé coupable d'avoir tenté de tuer un ministre indien en 1986, avait aussi été invité à un dîner à Delhi jeudi dernier.

Le bureau du premier ministre avait indiqué que l'invitation avait été retirée dès qu'il en a pris connaissance et qu'elle avait été faite par Randeep Sarai. Un responsable gouvernemental avait toutefois laissé entendre que cette histoire pourrait avoir été montée par des factions indiennes souhaitant nuire aux relations canado-indiennes.

Dans la même catégorie