/news/currentevents

Laval

Le butin de présumés voleurs s’élèverait à plus de 2M$

Maxime Deland | Agence QMI

gracieuseté, Police de Laval

La police de Laval a annoncé mercredi avoir mis la main au collet d’un couple soupçonné d’avoir commis une dizaine d’introductions par effraction et de vols dans des commerces de plusieurs villes de la province depuis deux ans et dont la valeur des biens dérobés s’élève à plus de deux millions de dollars.

Evens Riodin, 38 ans, et Gabrielle De Morasse, 30 ans, ont été arrêtés la semaine dernière et ont comparu au palais de justice de Laval sous des chefs d’accusation d’introduction par effraction, de complot et de recel.

Le couple de Saint-Lin-Laurentides aurait été particulièrement actif dans la grande région de Montréal depuis le mois d’octobre 2016.

L’un des crimes reprochés aux deux suspects a eu lieu dans la nuit du 19 août dernier, au magasin La Baie du Carrefour Laval.

FD-COUPLE-VOLEURS

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE LAVAL

 

Une quinzaine de valises s’étaient alors retrouvées dans le terrain de stationnement, alors que le couple avait dû partir précipitamment à bord d’un camion cube loué après avoir été surpris par les agents de sécurité du centre d’achats.

L’enquête qui a suivi a permis de relier Riodin et De Morasse a 10 autres vols commis selon le même modus operandi dans cinq autres villes, soit Longueuil, Montréal, Saint-Lin-Laurentides, Gatineau et Terrebonne.

«Le groupe ciblait les commerces à grande surface tels que la SAQ, Bureau en gros, Best Buy et certaines pharmacies. Ils forçaient l’entrée pendant la nuit et prenaient la fuite avec un camion loué pour transporter leur butin ailleurs», a fait savoir la police de Laval dans un communiqué.

Près d’une vingtaine de policiers ont participé à la perquisition du 22 février qui a permis de retrouver, dans un entrepôt de Montréal, des items reliés aux vols.

L’enquête est toujours en cours et des accusations supplémentaires pourraient être portées contre le couple.

Dans la même catégorie