/news/society

Pour 25$

Des boîtes d’aide alimentaire vendues sur les réseaux sociaux

TVA Nouvelles

Des organismes d'aide en dépannage alimentaire de Sherbrooke sont abasourdis après avoir constaté que des bénéficiaires revendent sur internet de la nourriture qui leur était donnée.

Il ne s’agirait pas que d’un cas isolé et plusieurs organismes de Sherbrooke dénoncent la situation.

Des citoyens ont également remarqué que des boîtes de dons étaient vendues sur les réseaux sociaux.

Une boîte contenant des céréales, gruau, croustilles, mayonnaise est vendue pour 25$ par des gens qui l’ont obtenue tout à fait gratuitement.

La somme n’excède  pas la valeur réelle des aliments, mais la pratique fait toutefois sourciller.

Pour les organismes communautaires, on se désole de constater que les dons, reçus lors des cueillettes du temps des Fêtes, mais également à Pâques, se retrouvent ainsi vendus.

«Les gens donnent, puis tu reçois un panier, tu te ''revires'' de bord, et tu revends cela... Si t’as besoin d’argent, il y a des organismes qui peuvent te donner un coup de main. Il y a un paquet de ressources. Vendre cela sur les médias sociaux... Pas fort», se désole Denis Fortier, de la Fondation Rock-Guertin.

Ce sont des milliers de familles dans le besoin qui ont recours chaque année à la Fondation Rock Guertin.

Pour les paniers de l'espoir, chaque demande d'aide est évaluée par une équipe de sept personnes.  

En d'autres temps, l'alliance entre la Fondation et les CLSC de la région permet d'éviter que trop de personnes usent de la générosité des gens.