/news/techno

Téléphones intelligents

Google Maps et Facebook disponibles sur un téléphone «flip»?

TVA Nouvelles

Un nouveau joueur dans le domaine des logiciels d’exploitation promet de rendre «intelligents» les téléphones dotés uniquement de fonctions de base, comme les fameux téléphones «flips».

Le logiciel d’exploitation de KaiOS Technologies est très léger et construit à partir d’HTML5, ce qui permet à des manufacturiers de téléphones non tactiles de le configurer à leur guise. KaiOS n’est pour le moment exploité que par quelques compagnies qui produisent toujours des téléphones cellulaires abordables, comme DoroReliance Jio ou encore HMD, qui possède la marque Nokia.

Ce qu’il y a de plus impressionnant avec KaiOS, c’est qu’il permet d’intégrer des applications mobiles traditionnellement réservées aux appareils intelligents dans des téléphones basiques.

Ainsi, un utilisateur de ce produit pourrait avoir accès à Facebook, Twitter, Google ou encore Google Maps sur son cellulaire. Le nouveau Nokia 8110 4G, de HMD, permet justement d’utiliser l’application de navigation de Google, et ce, même si le téléphone n’est pas tactile. Cette nouvelle performance n’aurait pas été possible si les fabricants de téléphones basiques ne s’étaient pas tournés vers des modèles capables de soutenir le réseau 4G.

La compagnie a rapidement gagné en popularité dans les pays émergents, où l’accès aux données peut parfois être très coûteux. Elle compte actuellement quelque 20 millions d’utilisateurs dans le monde, mais son fondateur et directeur Sebastien Codeville espère atteindre un nombre d’utilisateurs actifs se situant entre 120 et 150 millions d’ici la fin de l’année.

Selon une étude réalisée par la firme de recherche Counterpoint, près de 1,3 milliards de personnes utilisent toujours des téléphones dits «non intelligents» sur la planète.

Dans la même catégorie