/news/currentevents

Athena Gervais retrouvée sans vie

La priorité dans l’enquête, «s’assurer qu’il n’y a pas eu d’homicide»

TVA Nouvelles

Au lendemain de la découverte du corps sans vie d’Athena Gervais, adolescente portée disparue à Laval, les enquêteurs tenteront de déterminer si elle a été victime d’un acte criminel, explique l’ex-sergent à la Sûreté du Québec Jean-François Brochu.

À LIRE ÉGALEMENT:

-La thèse de l'accident privilégiée dans la mort d'Athena Gervais

-Athena Gervais retrouvée sans vie dans un ruisseau

Rappelons que l’adolescente de 14 ans, aperçue pour la dernière fois à l’heure du lunch lundi, a été retrouvée sans vie dans le ruisseau situé derrière l’école Poly-Jeunesse de Laval. Un hélicoptère, des maîtres-chiens et une équipe de policiers et d’enquêteurs avaient été dépêchés sur place pour les recherches.

 

Selon ce qu’on sait pour le moment, il n’y avait pas de marques de violence sur son corps ; les policiers voudront toutefois s’assurer qu’il n’y a pas eu l’intervention d’une personne extérieure dans la mort de la jeune fille.

«La priorité pour les policiers, à partir du moment où ils ont découvert le corps, ils vont remonter pour tenter de trouver l’endroit où elle aurait eu accès au ruisseau, pour tenter de voir si elle est seule, a expliqué l’expert en enquêtes policières en entrevue au Québec Matin. Leur priorité, c’est de s’assurer qu’il n’y a pas eu d’homicide.»

Une autopsie devrait être pratiquée aujourd’hui ; des analyses toxicologiques devraient aussi être ordonnées afin de déterminer s’il y a eu consommation d’alcool ou de drogues dans les heures précédant la mort.

Tâche très difficile

L’ex-policier précise que, souvent, un ou deux enquêteurs font la liaison avec la famille pendant les recherches. C’est à eux que revient la difficile tâche de faire l’annonce de la triste nouvelle à la famille, après la découverte de leur proche.

 «Les policiers cherchaient à la retrouver vivante ; c’est sûr qu’on met tous les efforts pour la retrouver vivante. [La mort d’] une "puce" de 14 ans, ce n’est pas facile pour les pompiers qui découvrent le corps, c’est très difficile pour les enquêteurs qui ont des contacts avec la famille.»

Dans la même catégorie