/news/law

Rimouski

Neuf mois plus tard, il veut retirer son plaidoyer de culpabilité

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

C'est le 16 avril qu'on saura si Normand Dagenais pourra être relevé de son plaidoyer de culpabilité de fraude contre l'ancienne coopérative des consommateurs de Rimouski.

M. Dagenais, qui a dirigé la coopérative pendant sept ans, soutient avoir plaidé coupable parce qu'il a mal été conseillé par son ancien avocat. Il a tenté vendredi de démontrer à la Cour que s'il a plaidé coupable à l'accusation d'avoir fraudé son ancien employeur pour un montant de 710 000 $, c'est parce que son ancien avocat le lui avait recommandé, parce que ce dernier était carrément incompétent.

Normand Dagenais soutient avoir accepté de plaider coupable quelques heures avant le début de son procès en mai 2017 parce qu'il se sentait sous pression, qu'il avait l'impression qu'il lui serait impossible de gagner ce procès. Il soutient que son ancien avocat lui aurait affirmé qu'il ferait tout pour lui obtenir une sentence avec sursis, c'est-à-dire sans incarcération.

De son côté, la Couronne a fait témoigner l'ancien avocat de Normand Dagenais. Ce dernier a dit à la Cour qu'il avait toujours été prévu de se rendre au procès, que Dagenais voulait témoigner pour se défendre.

ll a aussi affirmé que c'est plutôt Normand Dagenais qui le premier aurait évoqué la possibilité de plaider coupable. Lorsque M. Dagenais a signé les documents officialisant son plaidoyer de culpabilité, il était très serein, a affirmé son ancien avocat.

À partir de maintenant, tout repose sur la crédibilité de Normand Dagenais versus celle de son ancien avocat. Au juge évidemment de trancher. Celui-ci rendra sa décision le 16 avril.

S'il accepte de relever Normand Dagenais de son plaidoyer de culpabilité, il y aura un procès. S'il refuse, on reprendra le processus judiciaire à l'étape des représentations sur la peine.

Normand Dagenais a été le grand patron de l'ancienne Coopérative des consommateurs de Rimouski de 2004 à 2011. Il demeure en liberté depuis son arrestation en 2015.

Dans la même catégorie