/news/politics

Sondage

Les conservateurs dépassent les libéraux de Justin Trudeau

Agence QMI

Dominick Gravel/Agence QMI

Le voyage controversé de Justin Trudeau en Inde et un budget fédéral reçu avec indifférence laissent des traces négatives sur la popularité des libéraux dans l’ensemble du pays.

Les conservateurs ont en effet devancé les libéraux dans les intentions de vote des Canadiens, selon un sondage Ipsos réalisé cette semaine pour le compte du réseau Global News.

Si des élections avaient lieu maintenant, les conservateurs d’Andrew Scheer obtiendraient 38% du vote et les libéraux 33%. Il s’agit d’un recul de 5 points pour le parti de Justin Trudeau et une hausse de 7 points pour les conservateurs, depuis le dernier sondage d’Ipsos en décembre.

Le NPD reste au même niveau avec 21% des intentions (1% de plus qu’en décembre).

C’est la première fois depuis l’élection de M. Trudeau que les libéraux ne dominent pas dans les intentions de vote, a expliqué un responsable d’Ipsos, Darrell Bricker.

Selon lui, les libéraux n’ont qu’eux-mêmes à blâmer. «La chose la plus remarquable avec cette situation, c’est qu’elle n’a rien à voir avec les qualités des partis d’opposition», a expliqué M. Bricker à Global News.

«En fait, a-t-il ajouté, c’est une façon pour les gens d’évaluer la performance actuelle du gouvernement et des libéraux.»

Ainsi, les personnes sondées jugent durement le plus récent voyage de Justin Trudeau en Inde : à peine 16 % d’entre eux estiment que le périple a eu une influence positive sur les relations entre le Canada et l’Inde, tandis que 40 % jugent qu’il a été négatif et que 21 % croient qu’il n’a pas eu d’impact.

Le dernier budget fédéral, déposé mardi, recueille une note positive auprès de seulement 9 % des personnes sondées par Ipsos. Une proportion de 23 % des répondants le juge négativement, alors que 69 % y sont complètement indifférents.

Au Québec

Fait à noter: tous ces déboires n’ont pas réussi à déloger les libéraux en tête des intentions de vote au Québec, où le parti récolte 42 % d’appui, suivi par le NPD à 21 %, puis par les conservateurs à 20 % et par le Bloc québécois à 13 %.

Il s’agit d’un léger recul par rapport à décembre, alors que les chiffres au Québec étaient les suivants : libéraux 45 %, Bloc québécois 21 %, NPD 15 % et conservateurs 14 %.

Le sondage de cette semaine a été réalisé par internet le 28 février et le 1er mars auprès de 1001 Canadiens. La marge d’erreur est de plus ou moins 3,5 %, 19 fois sur 20.

Dans la même catégorie