/news/society

Quinzaine d'organismes réunis

Une coalition pour contrer la violence faite aux femmes

Agence QMI

Une quinzaine d'organismes québécois venant en aide aux femmes ont uni leur effort en créant une coalition pour s'opposer à la violence faite aux femmes.

«Notre objectif est de talonner le gouvernement et les partis politiques pour leur rappeler leurs obligations et responsabilités envers toutes les femmes violentées», a expliqué Viviane Michel, la présidente de l'organisme Femmes autochtones du Québec, dans un communiqué publié dimanche.

La coalition compte profiter de la Journée internationale des femmes, qui se tiendra le 8 mars, pour faire entendre ses revendications. Les différents organismes réclament notamment de pouvoir rencontrer les chefs de partis du Québec «pour qu'ils s'engagent à combattre vigoureusement la violence à l'égard des femmes».

«Les partis politiques nous trouveront sur leur chemin pendant la campagne électorale. Nous prendrons tous les moyens pour nous faire entendre», a renchéri Stéphanie Tremblay, porte-parole du Regroupement québécois des centres d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel.

La coalition a aussi l'intention d'entretenir la rapporteuse spéciale des Nations Unies chargée de la violence contre les femmes, la Croate Dubravka Šimonović, sur les difficultés vécues par les femmes au Québec, «notamment en lien avec le système de justice». Mme Šimonović doit venir faire un tour dans la province en avril prochain.