/regional/montreal/laval

Boissons hautement alcoolisées

Athena, une «comète» qui a «payé le prix»

TVA Nouvelles

Le père d’Athena Gervais croit qu’il aura fallu un décès, celui de son adolescente de 14 ans, pour que le groupe Geloso mette fin à la production et à la vente des boissons hautement alcoolisées FCKDUP.

«C’est toujours comme ça. Ça prend un événement pour faire réagir les gens. C’est ma fille qui a payé le prix cette fois-là», a déclaré Alain Gervais, lundi, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Portée disparue la semaine dernière, la jeune Athena a été retrouvée sans vie, jeudi, dans un ruisseau de Laval. Lundi dernier, sur l’heure du dîner, l’adolescente aurait consommé au moins une boisson FCKDUP, à 11,9 % d’alcool.

«Ça me satisfait de voir que ces compagnies-là décident de retirer les produits. Il faut retirer l’accès aux jeunes à ces produits-là», a ajouté M. Gervais.

À LIRE ÉGALEMENT

Boisson FCKDUP: des possibilités de poursuite

Un type de boisson à l’origine de plusieurs visites à l’urgence

L’adolescente se serait cogné la tête en glissant

Le père d’Athena souhaite maintenant que le gouvernement agisse et modifie la loi pour contrer l’accès aux jeunes à ces boissons hautement alcoolisées.

«J’aimerais qu’on adopte la loi Athena, limitant à 6,5 % les taux d’alcool disponibles dans les dépanneurs», a soutenu le père endeuillé qui soutient que les jeunes n’achètent pas d’alcool dans les SAQ, mais bien dans les dépanneurs.

En s’impliquant ainsi, le père d’Athena veut donner un sens à la mort tragique de sa fille.

«Ça me soulage de m’impliquer. Je peux rien faire pour les événements qui sont arrivés, mais je peux faire quelque chose pour le futur», a-t-il confié, précisant qu’il peut «maintenant passer à une autre étape».

«Ma fille c’était une comète, elle est passée très vite, mais elle va laisser une trace partout où elle est passée», a conclu Alain Gervais.

 

Dans la même catégorie