/news/culture

Prévente au ralenti

Le Festival d'été victime de cyberattaques

Cédric Bélanger | Agence QMI

Mathieu Belanger/JOURNAL DE QUEBEC/AGENCE QMI

La première prévente de laissez-passer du Festival d’été se déroule à pas de tortue, depuis mardi midi, parce que le service de billetterie a été victime de cyberattaques.

C’est ce que l’organisation a fait savoir, deux heures après le début de cette prévente de 20 000 billets réservée aux clients des caisses Desjardins.

«Nous subissons d’importants ralentissements depuis midi. Notre service de billetterie a été victime de plusieurs cyberattaques provenant de différentes sources. Pour contrer ces attaques tout en permettant la vente, l’équipe a ralenti le rythme d’entrée à la billetterie. Cette situation implique donc que moins de transactions peuvent être complétées en même temps. La billetterie demeure ouverte jusqu’à ce que les 20 000 laissez-passer soient écoulés», a indiqué le FEQ sur ses différentes plateformes en ligne.

Le FEQ n’a pas spécifié si les auteurs de ces attaques étaient des revendeurs tentant de se procurer des liasses de billets.

Dans la même catégorie