/regional/saguenay

Temps supplémentaire pour les policiers

Le G7 pourrait coûter 2 millions $ à Saguenay

TVA Nouvelles

La Ville de Saguenay pourrait avoir à débourser près de 2 millions de dollars en raison du temps supplémentaire demandé à ses policiers pendant le sommet du G7 qui aura lieu en juin prochain dans Charlevoix.

Pendant la durée de l’événement, le service de police interdit aux agents de prendre congé; l’organisation de l’événement, qui regroupe les dirigeants des puissances économiques mondiales, exige que tous les effectifs soient disponibles pour assurer la sécurité de l’événement.

La Ville de Saguenay espère qu’Ottawa sera en mesure de rembourser ces sommes. Elle craint toutefois que les négociations soient compliquées avec le gouvernement fédéral.

«C’est toujours difficile de se faire rembourser ces éléments-là, mentionne le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin. Ils mettent des clauses qui n’en finissent plus. Ce qu’on voudrait du fédéral, c’est un montant minimum. Deux millions sur un milliard, ce n’est pas beaucoup. Semblerait-il que ce sera difficile d’avoir tous les argents... C’est reconnu comme ça.»

Le fédéral a demandé à ce que les policiers en fonction soient aussi équipés de pistolet à impulsion électrique, qui permet de neutraliser un suspect grâce à un courant électrique. La Ville de Saguenay avait déjà entrepris de se doter de cet équipement et tentera de faire payer au fédéral une partie de cette dépense.

Dans la même catégorie