/news/law

Corruption

Bernard Trépanier toujours trop malade pour subir son procès

Michaël Nguyen

 - Agence QMI

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

L’ancien grand argentier d’Union Montréal Bernard Trépanier est toujours trop malade pour subir son procès dans le scandale Contrecoeur, a tranché la cour en repoussant à nouveau les procédures.

«M. Trépanier a toujours dit qu’il voulait un procès, mais c’est évident qu’il n’est pas en état, tel que l’a constaté le juge», a commenté l’avocat de la défense Daniel Rock.

Trépanier, surnommé «M. 3%» en raison de la ristourne qu’il réclamait de la valeur des grands travaux d'infrastructures octroyés par la Ville de Montréal, souffre d’un cancer grave. Dès 2016, un juge a ordonné qu’il subisse un procès à part des autres accusés, dont l’ancien président du comité exécutif Frank Zampino.

Mais depuis, son état de santé s’est encore dégradé au point qu’il serait incapable d’avoir tous ses moyens pour se défendre, pour le moment.

Il est accusé d’avoir pris part au scandale de corruption Contrecoeur, où la Couronne reproche aux accusés d’avoir mis en place un stratagème afin de favoriser Les Constructions Frank Catania durant le processus d’appel d’offres.

Mis à part Trépanier, les autres accusés recevront leur verdict en mai.

Dans la même catégorie