/news/society

Alimentation

Le lait au chocolat placé sur un pied d'égalité avec les boissons gazeuses?

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Les producteurs laitiers s'opposent à l'intention affichée par Santé Canada de classer certains de leurs produits comme le lait au chocolat, sur un pied d'égalité avec les boissons gazeuses.

L'organisme fédéral travaille actuellement sur un projet qui obligerait l'affichage de la quantité de sucre sur de nombreux produits. Ce serait le cas, par exemple, du lait au chocolat et de certains types de yogourts faibles en gras dans lequel du sucre est ajouté pour des questions de goût.

Cette perspective inquiète les producteurs laitiers, qui craignent que certains de leurs produits soient reclassés.

«On serait sur la même tablette que les boissons gazeuses. Prenons un lait au chocolat. Il y a du sucre, on ne le nie pas, mais il y a autre chose, tandis que dans une boisson gazeuse, il n'y a rien d'autre que du sucre», a expliqué Bruno Letendre, le président des Producteurs de lait du Québec.

Les producteurs font valoir que les produits laitiers sont bons pour la santé et qu'ils ne méritent pas d'être considérés comme de simples boissons sucrées. «Santé Canada a plein d'études sur la valeur nutritive et les bienfaits des produits laitiers, mais il ne semble pas s'en préoccuper présentement», a déploré le président des producteurs de lait du Bas-Saint-Laurent, Gabriel Belzile.

Santé Canada devrait tenir des consultations au cours des prochains mois sur son projet et les producteurs laitiers ont l'intention d'y prendre part.

«Nous, ce qu'on dit au gouvernement, c'est basez-vous sur des études scientifiques», a résumé M. Letendre.

L'industrie laitière forme le plus important secteur agricole au Québec. Elle représente 5 600 fermes, des milliers d'emplois et des revenus annuels de plus de 3 milliards $.

Dans la même catégorie