/news/society

Recherche

Le travail, source importante d’insomnie au Canada

Agence QMI

Sleeping disorder or insomnia

Bits and Splits - stock.adobe.com

La charge de travail, les difficultés au sein de son entreprise ainsi que les relations interpersonnelles sont autant de facteurs qui, une fois la nuit tombée, empêchent jusqu’à 39 % des employés canadiens de fermer l’œil ou d’avoir un sommeil réparateur suffisamment long, révèle une recherche de la firme de recrutement Accountemps.

Ainsi, jusqu’à 37 % des femmes et 43 % des hommes disent que leur travail leur cause de l’insomnie.

Et ce sont surtout les jeunes, les 18-34 ans, qui peinent à s’abandonner dans les bras de Morphée en raison de l’anxiété liée à leur gagne-pain. Ils sont 52 % dans cette situation, loin devant les 35-54 ans (43 %) et les 55 ans et plus (33 %).

Quelque 500 travailleurs ont été interrogés dans le cadre de ce sondage réalisé pour le compte d’Accountemps.

En fonction des choix de réponse qui étaient fournis, les gens ont dit avoir du mal à dormir très souvent (11 %), parfois (28 %), pas très souvent (48 %) et jamais (12 %).

Les facteurs les plus largement évoqués sont, dans l’ordre, la charge et les heures de travail (46 %), les problèmes au sein de l’entreprise (46 %) et les relations tendues (21 %). La peur de perdre son travail (18 %) et un patron cauchemardesque (12 %) s'ajoutent aux nuits trop courtes. Les répondants pouvaient cocher plus d’un item.

«Si le travail vous cause du tort, prenez un rendez-vous avec votre gestionnaire pour discuter de vos préoccupations, a dit David King, président de la division canadienne d'Accountemps. Soyez clair à propos de l'impact sur les heures après le travail et discutez comment vous pouvez ajuster les échéances, obtenir de l'aide supplémentaire ou partager des projets pour alléger la pression.»

Les entreprises ont tout à gagner à ne pas se mettre la tête dans le sable relativement au stress inhérent au travail, selon M. King. «Les employés bien reposés sont souvent plus engagés et productifs. En fournissant aux équipes des ressources afin de prioriser et collaborer efficacement, nous nous assurons qu'ils sont en mesure de garder les objectifs d'entreprise sur la bonne voie, sans compromettre l'équilibre travail-famille», a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie