/regional/troisrivieres/mauricie

L’accessibilité critiquée

Les plaintes en santé augmentent en Mauricie

TVA Nouvelles 

Les hôpitaux de la Mauricie ont reçu davantage de plaintes en 2017. TVA Nouvelles a obtenu le détail de celles envoyées à Trois-Rivières et à Shawinigan-Sud grâce à la loi d’accès à l’information.

Un total de 178 plaintes ont été reçues à Trois-Rivières et 91 à Shawinigan-Sud. Sur quelques dizaines de milliers d'interventions, cela représente un très faible pourcentage. Toutefois, les plaintes augmentent. À Trois-Rivières, on en comptait 129 en 2014.

«Honnêtement, je trouve que c’est une bonne nouvelle, a dit Doris Johnston, la commissaire aux plaintes du CIUSSS de la Mauricie. L’objectif est d’avoir un maximum de plaintes pour savoir ce qui ne fonctionne pas dans l’organisation et comment on peut améliorer ça.»

Des dizaines de plaintes touchent l’accessibilité aux soins. Plusieurs critiquent notamment les délais avant d’obtenir un rendez-vous. L’absence de suivi, les mauvaises décisions médicales et la salubrité sont également montrées du doigt.

D'autre part, plus de 30 personnes ont critiqué les relations interpersonnelles. Des plaintes reçues par le commissaire à l'éthique et aux plaintes, neuf font part de commentaires inappropriés, sept d'un manque d'empathie et six d'un manque de politesse. 

 

Dans la même catégorie