/news/currentevents

Sûreté du Québec

Perquisition chez le chef allégué des Hells Angels

Éric Thibault | Agence QMI

FD-PERQUISITION-BROUILLETTE

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Le nouveau présumé leader des Hells Angels, Mario Brouillette, a été interpelé par les policiers, mercredi après-midi, alors que son condo et son chalet ont également été fouillés lors de perquisitions.

L’Escouade nationale de répression contre le crime organisé (ENRCO) a gâché le repas que Brouillette était en train de prendre en compagnie de Claude Gauthier, un membre des Hells Angels de Trois-Rivières, alors qu’ils étaient tous deux attablés dans un restaurant Saint-Hubert de Repentigny, vers 15 h, a appris Le Journal.

Les policiers lui ont alors appris qu’ils détenaient des mandats de perquisition émis par un juge afin de fouiller son condo du secteur Charlemagne, à Repentigny, et son chalet situé à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie.

L’ENRCO procédait ainsi à une autre phase de son projet d’enquête baptisé Objection, afin d’amasser des éléments de preuve aux dépens d’une vaste organisation de présumés trafiquants de drogue affiliée à plusieurs membres influents des Hells. Ce réseau, constitué de plusieurs cellules régionales, serait bien implanté à Montréal et sur la couronne nord.

3 millions $ de saisis

Depuis la fin janvier, les policiers ont mené une cinquantaine de perquisitions en marge de cette enquête, saisissant notamment 2,3 millions $ en argent comptant, ainsi que plus d’un million de dollars en stupéfiants de toutes sortes, dont 20 kilos de cocaïne et 200 000 comprimés de méthamphétamine.

Après avoir passé plus de huit ans derrière les barreaux pour importation de cocaïne et complot de meurtre, Brouillette a prétendu qu’il avait quitté les Hells en bons termes lorsqu’il a obtenu sa libération conditionnelle, en 2015.

Mais la police considère présentement celui qu’on a déjà surnommé le «dauphin de Mom Boucher» comme le «vrai boss» de la bande de motards, même s’il reste en retrait des activités et des rassemblements du gang.

En 1995, il était devenu à 23 ans le plus jeune membre en règle de l’histoire des Hells au Québec.

Dans son projet Objection, l’ENRCO a également effectué des visites chez l’influent Hells Angel Michel «Sky» Langlois — un des membres fondateurs du chapitre-mère du gang au Canada, celui de Montréal, dont les motards ont fêté le 40e anniversaire en décembre dernier.

Les policiers ont aussi mené une perquisition chez un prospect des Hells du chapitre de Montréal, Daniel-André Giroux, ainsi que chez Carmelo Sacco Jr., que les autorités considèrent à la fois comme un proche des motards, de la mafia italienne et des gangs de rue.

Aucune accusation n’a cependant été déposée relativement à cette affaire.

Dans la même catégorie