/regional/estduquebec/basstlaurent

326 millions $ d'ici 2020

Des investissements routiers plus importants au Bas-Saint-Laurent

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

Québec va investir 326 millions $ d'ici 2020 sur le réseau routier du Bas-Saint-Laurent. C'est 115 millions $ de plus que l'an dernier. Au total, on parle de 163 chantiers routiers pour la région.

Le plus important chantier demeure le prolongement de l'autoroute 85 vers le Nouveau-Brunswick. À lui seul, il accapare un peu plus du tiers du budget du ministère des Transports pour le Bas-Saint-Laurent.

Parmi les autres principaux investissements, il y a la route 132 à Trois-Pistoles à la hauteur de la Fromagerie des Basques. Des feux de circulation y seront installés et des voies de virage seront aménagées afin de résoudre les problèmes de circulation bien connus à cet endroit, surtout lors de la saison touristique.

À Val-Brillant, la reconfiguration de la route 132 sur près de trois kilomètres à la hauteur du viaduc ferroviaire va se poursuivre.

Quant au très attendu prolongement de l'autoroute 20 entre L'Isle-Verte et Rimouski, Québec dit que ça demeure une priorité. Il faudra voir si le projet sera réintégré au Plan québécois des infrastructures, qui comprend tous les projets majeurs du gouvernement. Il n'y est plus depuis 2015.

«J'ai rencontré le maire de Rimouski et la communauté des gens d'affaires. J'ai très bien entendu leurs arguments. C'est un dossier sur lequel on travaille très fort et on sait à quel point c'est important pour les gens», a dit Véronyque Tremblay, la ministre déléguée aux Transports.

«Là, il faut partir du Bic et aller vers Trois-Pistoles. Le pont à Trois-Pistoles, c'est vrai que ça peut être un problème. Mais essayons d'être intelligents. Faisons le reste de la 20, ne mettons pas tout le monde en otage parce qu'on a un problème avec le pont. Il y a un grand bout qu'on peut faire, faisons-le», a indiqué de son côté Harold Lebel, le député péquiste de Rimouski.