/news/law

Homicide involontaire de son bébé

Michée Roy pourra présenter une nouvelle preuve

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Condamné à 12 ans d'emprisonnement pour l'homicide involontaire de son bébé, Michée Roy, de Richmond en Estrie, pourra recourir aux services d'un neuropathologiste dans le but de présenter une contre-preuve médicale.

La Cour d'appel permet que le Dr David Ramsay puisse procéder à des analyses d'échantillons du cerveau et de la dure-mère du petit Kylen Roy.

À LIRE ÉGALEMENT:

Michée Roy coupable d’homicide involontaire sur un poupon

Michée Roy condamné à 12 ans de pénitencier

EXCLUSIF | Michée Roy était paniqué et injurieux avec la préposée au 911

L'avocat de Michée Roy a adressé la demande à la suite d'un rapport d'expert qui mettait en lumière la difficulté de conclure hors de tout doute que l'enfant de 69 jours avait été secoué.

C'est pour éviter les risques d'erreur judiciaire que la Cour d'appel ordonne les expertises.

Cela ne veut pas nécessairement dire que les résultats d'analyses seront admissibles en preuve dans le dossier d'appel; un débat devra préalablement se tenir avant d'en décider.

Dans la même catégorie