/finance/homepage

Éditeur Scorpion masqué

Un jeu de société montréalais rayonne à l’étranger

Nadia Lemieux | Agence QMI

gracieusété, scorpionmasque.com

Une entreprise montréalaise d’édition de jeux de société connaît un succès international inespéré avec la sortie d’un nouveau jeu de communication brouillée.

Depuis son lancement le 23 février dernier, près de 3000 exemplaires du jeu «Decrypto» ont été vendus au Québec. Le jeu conçu par l’éditeur Scorpion masqué a déjà conquis le marché étranger, alors que 42 000 copies ont été vendues à des distributeurs dans une vingtaine de pays.

Le jeu a jusqu’ici été traduit en plus de 10 langues, dont en italien, en japonais, en allemand et en espagnol.

«Ça marque un tournant dans l’histoire du Scorpion parce qu’on a vraiment, de loin, notre plus grosse sortie», a dit Christian Lemay, qui a fondé l’entreprise en 2006.

Le cap des 45 000 jeux distribués à l’international en une semaine est un grand exploit, selon lui.

«Même parmi les éditeurs établis qui ont beaucoup plus de moyens, c’est une très belle implantation», a-t-il mentionné.

Le jeu

Une partie de «Decrypto» consiste à faire deviner aux membres de son équipe un code secret à l’aide d’indices, mais sans que l’équipe adverse ne parvienne à l’intercepter.

Les joueurs doivent donc faire preuve d’originalité et de subtilité, d'après M. Lemay.

«Les gens terminent la partie et ont tout de suite envie d’en faire une autre parce qu’ils se disent "j’aurais pu faire mieux"! Il y a ce petit goût de "revenez-y" qui fait qu’on veut toujours essayer d’aller plus loin dans ses références.»

Pris par surprise

Avant Decrypto, «La légende du Wendigo» avait connu le meilleur succès de l’entreprise avec 15 000 exemplaires vendus à l’international lors de sa sortie.

S’attendant à vendre 30 000 copies de «Decrypto», la petite équipe du Scorpion masqué a donc été prise de court par ce succès inespéré.

«On est surchargés de travail», a admis Christian Lemay. Un jeu en préparation qui devait sortir au printemps devra être repoussé à l’automne et un autre à l’année prochaine.

En plus de M. Lemay, seulement deux personnes travaillent pour le Scorpion masqué. Deux nouveaux employés devraient se joindre à l’équipe d’ici la fin de l’année.

«Ça a été plus long, mais on y est arrivés, a mentionné celui qui a mené seul son entreprise jusqu’en 2012. C’est vraiment émouvant de voir tout ce travail aboutir et donner un résultat qui laissera sa marque.»

Festival Montréal joue: Montréal joue à 500 jeux

Dans le cadre du festival Montréal joue, l’événement Jeux de société de Montréal bat son plein au Centre Pierre-Charbonneau, situé au Parc olympique (métro Viau).

Jusqu’à dimanche prochain, les amoureux des jeux peuvent prendre part au plus grand rassemblement de jeux de société à Montréal, qui en est à sa troisième édition.

Sur place, les visiteurs peuvent jouer à plus de 500 jeux différents, dont des nouveautés comme «Decrypto» de Scorpion masqué.

En nouveauté cette année, une salle d’évasion de l’entreprise Ezkapaz sera mise à la disposition des participants, sur inscription.