/news/society

Rencontre entre la CSN et le ministre

Les travailleurs de la santé épuisés

TVA Nouvelles

Les travailleurs du réseau de la santé se disent épuisés et blâment la réforme Barrette. Vendredi, des dirigeants de la CSN ont rencontré le ministre pendant environ 1 h 30 dans l'espoir de le convaincre de faire marche arrière.

La réforme Barrette rend les conditions de travail insupportables, selon le syndicat, qui exige des modifications.

Par message texte envoyé à TVA Nouvelles, le cabinet de monsieur Barrette qualifie la rencontre de positive et constructive, mais le syndicat pose un autre constat.

«Sur les problèmes de fond qui ont été créés par la réforme depuis quatre ans, il n’y a pas d'ouverture à regarder avec nous ce qu'il faudra remettre en question», affirme Jeff Begley, président de la Fédération de la santé et services sociaux de la CSN.

Selon l’opposition officielle, le ministre n'a que lui-même à blâmer.

«Il a créé une austérité. Il a imposé des coupes dans tous les hôpitaux, les CISSS et les CIUSSS, des coupes majeures, répétées, consécutives et rapprochées», soutient Diane Lamarre, députée péquiste de Taillon.

Gaétan Barrette s'est montré ouvert à renégocier les conventions collectives rapidement, mais ça ne suffit pas pour la CSN.

«Les Médecins québécois pour le régime public organisent une manif le 24 mars, ajoute M. Begley. Nous, nous allons inviter notre monde à participer.»

La CSN représente 100 000 membres dans le secteur de la santé: des préposés aux bénéficiaires, des auxiliaires, le personnel administratif, entre autres.

Dans la même catégorie