/news/law

Complot terroriste

La justice américaine réclame la prison à vie pour un Canadien

Agence QMI

Des procureurs américains réclament la prison à perpétuité pour Abdulrahman El-Bahnasawy, un Ontarien de 20 ans accusé d’avoir comploté en vue de commettre un attentat terroriste à New York, en 2016.

El-Bahnasawy a plaidé coupable en octobre 2016 à sept chefs d’accusation reliés au terrorisme. C’est grâce à l'intervention d'un agent infiltré qu’il a été arrêté par le FBI, au mois de mai de la même année, au New Jersey.

L’attentat devait se dérouler durant le ramadan, entre 5 juin et le 5 juillet 2016, selon la justice américaine.

«Il a travaillé pendant des mois avec des membres haut placés du groupe armé État islamique en Syrie pour mettre au point une attaque terroriste à grande échelle à New York et il a franchi de nombreuses étapes dans le but de commettre ce geste», a écrit un des procureurs dans un rapport déposé vendredi, selon Global News.

Sa famille prétend qu’il était aux prises avec des problèmes de santé mentale et de dépendance, et réclame une courte peine pour qu’il puisse être traité au Canada. En raison des menaces qu’il a écrites et de la gravité des gestes qu’il souhaitait commettre, les procureurs estiment cette demande irrecevable.

De plus, El-Bahnasawy a écrit des menaces envers les États-Unis sur le mur de sa cellule de prison, alors qu’il était détenu en attente de son procès.

El-Bahnasawy, qui a grandi au Koweït et est résident de Mississauga, en banlieue de Toronto, doit recevoir sa sentence le 9 avril prochain.

L'affaire était restée sous scellé jusqu'en octobre dernier après l’arrestation de deux autres présumés conspirationnistes au Pakistan et aux Philippines.

Dans une longue lettre de 24 pages, le jeune homme a récemment indiqué au juge que ses parents l'ont forcé à fréquenter l’école islamique et qu’il croyait «que l'islam réglerait tous les problèmes de la société ou du monde en général», toujours selon Global.