/regional/estduquebec/basstlaurent

Cure de rajeunissement

3 M$ pour le Centre de recherche sur les biotechnologies marines

Gilles Turmel | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Le Centre de recherche sur les biotechnologies marines (CRBM) de Rimouski s’offrira une cure de rajeunissement grâce à un investissement de 3 millions $ annoncé lundi.

Pour demeurer à la fine pointe de la technologie, le Centre remplacera plusieurs équipements spécialisés. Cet investissement permettra au CRBM de demeurer compétitif sur la scène internationale.

Le Centre de recherche est un moteur économique important pour la région de Rimouski, avec des retombées évalués à 37 millions $ depuis son ouverture il y a 14 ans. Le CRBM compte plusieurs clients québécois qui ont recourt aux chercheurs du Centre pour développer, notamment, des médicaments et des cosmétiques à partir de produits marins.

«L'intérêt pour l'économie bleue se voit à l'échelle internationale. Quand on regarde des études de marché, c'est encore en émergence. Dans un marché global de bioéconomie qui est d'environ 500 à 600 milliards $, on comptera à peu près, d'ici deux ans, 7 à 8 milliards $ du côté des biotechnologies marines», a expliqué Guy Viel, le directeur général du CRBM.

L’an dernier, le premier ministre Philippe Couillard avait annoncé une aide financière de 3,7 millions $ pour le fonctionnement du CRBM. Lundi, le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a annoncé que Québec pourra 2,7 millions $ sur les 3 millions $ nécessaires pour la mise à jour du CRBM.

«On investit aujourd'hui au niveau des technologies et on va devoir le faire dans deux ans, dans trois ans, dans cinq ans. Tout est constamment remis en question parce qu'il y a des découvertes qui se font et je tiens à ce que le gouvernement soit toujours présent. Je vous dirais que c'est exponentiel ce qu'on peut réaliser», a fait valoir le ministre.

Le CRBM emploie actuellement 33 personnes.