/news/law

Possiblement atteint de schizophrénie

Accusé du meurtre de sa mère, Tom Néron restera plus longtemps en psychiatrie

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Arrêté et accusé du meurtre non prémédité de sa mère en janvier dernier, Tom Néron restera un mois de plus à l'unité de psychiatrie.

On soupçonne que le suspect de 35 ans puisse être atteint d'un trouble de santé mentale lié à la schizophrénie.

Le tribunal avait ordonné qu'il soit évalué sur sa responsabilité criminelle au moment des faits.

La psychiatre Martine Bérubé a laissé savoir qu'elle avait besoin de plus de temps pour compléter son expertise.

Tom Néron aurait poignardé sa mère, Arlène Girard, à plusieurs reprises. Le drame est survenu au domicile familial de la rue Paillard à Sherbrooke le 8 janvier dernier.

Ainé d'une famille de sept enfants, il a été arrêté sur la scène du crime par les policiers.

Son dossier a été reporté au 16 avril.

Dans la même catégorie