/news/law

Mission de l’Esprit-Saint

L’acupuncteur Emmanuel Francoeur radié pour huit mois

Yves Poirier | TVA Nouvelles

archives, TVA Nouvelles

L’acupuncteur Emmanuel Francoeur de la Mission de l’Esprit-Saint, dans la région de Joliette, vient de se voir interdire le droit de pratiquer pour une période de huit mois.

TVA Nouvelles a obtenu mardi la décision du conseil de discipline de l’Ordre des acupuncteurs du Québec qui devait décider de la sanction à imposer à M. Francoeur.

Le conseil de discipline l’avait déclaré coupable de différents chefs, dont celui de s’être servi de sa pratique professionnelle pour faire la promotion de ses croyances religieuses afin de recruter des adeptes au profit de la Mission de l’Esprit-Saint.

«Malgré ce qu’en dit l’intimé et son engagement de ne pas parler de la Mission dans sa pratique professionnelle, il continue de minimiser la gravité de ses actes. Le conseil de discipline a retenu sa culpabilité à l’égard de comportement où M. Francoeur n’a pu maintenir la distance thérapeutique requise d’un professionnel de la santé et s’est placé à plusieurs reprises en situation de conflits d’intérêts et de rôles. Il n’y a rien de minime dans de tels gestes et de tels manquements commandent une sanction sévère afin de protéger le public, de dissuader l’intimé de récidiver, de servir d’exemplarité chez les membres de l’Ordre qui seraient tentés de l’imiter», peut-on lire dans la décision de 27 pages.

M. Francoeur a maintenant la possibilité d’aller en appel. Il a 30 jours pour le faire. Le syndic de l’Ordre pourrait aussi examiner cette avenue cette puisqu’il réclamait 5 ans de radiation.

Dans la même catégorie