/news/politics

Achat d’une maison

La ministre Thériault veut rendre l’inspection obligatoire

Pascal Dugas Bourdon | Agence QMI

La ministre de l’Habitation, Lise Thériault, compte rendre obligatoire l’inspection d’une propriété avant son achat afin de «protéger la transaction» des consommateurs.

«Il faut être capable de protéger les investissements que les gens font lorsqu’ils achètent une maison. Il ne faut pas qu’ils se fassent flouer, et la clé pour arriver à protéger ce bien-là, c’est l’inspection des maisons», a indiqué la ministre Thériault, en entrevue avec l’Agence QMI, mardi.

Pour ce faire, elle compte déposer un projet de loi au printemps, qui viendra également encadrer la profession d’inspecteur en bâtiment. Présentement, il n’existe aucune formation obligatoire à l’exercice de ce métier.

«Avant d’obliger l’inspection, c’est bien évident qu’il faut que je l’encadre, avec les mêmes standards pour tous», a expliqué la ministre.

«Est-ce que la meilleure chose, c’est de créer un ordre professionnel, une association qu’on doit responsabiliser, mettre ça sous la Régie du bâtiment? Il y a différentes pistes de solution», a-t-elle ajouté.

Dès maintenant

Pour sa part, le Parti québécois aimerait voir la ministre agir dès maintenant sur l’encadrement des inspecteurs, en incluant cette proposition dans le projet le projet de loi 162, qui modifie notamment la Loi sur le bâtiment.

«On demande à la ministre qu'elle ouvre le projet de loi pour s'assurer qu'on puisse encadrer les inspecteurs en bâtiment tel que l'ont fait la Colombie-Britannique et l'Alberta», a indiqué le député péquiste Guy Leclair, lors d’une conférence de presse, mardi matin.

Une avenue que rejette la ministre Thériault, en raison du niveau d’avancement du projet de loi, qui est déjà à l’étude.

«Le projet de loi qu’on a présentement, c’est vraiment pour donner suite aux recommandations de la commission Charbonneau. Donc non, il n’y a pas possibilité de rouvrir le projet de loi pour y inclure autre chose», a-t-elle tranché.