/regional/troisrivieres/mauricie

Des entreprises sollicitées

Le sommet du G7 à la recherche d'autocars

Louis Cloutier

 - TVA Nouvelles

Deux entreprises louant des autocars à Bécancour et à Trois-Rivières ont été sollicitées par les organisateurs du sommet du G7, qui cherchent un moyen de transport pour les milliers de participants attendus à la rencontre internationale qui se tiendra à La Malbaie, dans Charlevoix, en juin.

Cependant, les transporteurs ne sont pas convaincus qu'ils pourront répondre à la demande, alors que leurs autobus sont déjà en grande demande en raison des voyages scolaires et pour transporter des touristes.

Autobus Hélie, une entreprise de Bécancour qui possède une flotte de 21 autocars de 56 places chacun, affiche déjà presque complet en mai et en juin. «À moins d'avoir des annulations de dernière minute, on ne pourra pas les accommoder, mais pour l'instant, notre carnet de commandes est pas mal plein», a confié le directeur de l'entreprise, Jean Pellerin.

Même son de cloche chez Bell Horizon de Trois-Rivières, qui exploite une flotte de 80 véhicules. Selon cette compagnie, il commence à se faire tard, à moins de trois mois du sommet, pour réaffecter des autocars.

Les organisateurs du sommet du G7 reconnaissent que le processus pour trouver des véhicules ne s'est pas déroulé comme prévu. Aucun soumissionnaire ne s'étant manifesté à l'issue d'un premier appel d'offres, ils ont dû en lancer un second.

Les organisateurs du sommet ont besoin de «plusieurs douzaines d'autocars». «Ce n'est pas nécessairement tous les jours qu'il y a une demande comme ça, une demande additionnelle sur des entreprises qui sont déjà très sollicitées à ce temps-là de l'année» a reconnu Alexandra Young, la porte-parole du sommet.

Dans la même catégorie