/news/culture

Libérée sous caution

L’actrice Heather Locklear ne peut plus avoir d’arme à feu

WENN

Heather Locklear a été temporairement interdite de posséder une arme à feu tant qu’elle est en liberté sous caution. La star de Dynasty a été arrêtée pour violences domestiques puis inculpée pour s’en être pris aux agents intervenus à son domicile en février. Elle aurait menacé les agents de leur tirer dessus alors qu’ils tentaient de l’emmener.

Une audition a eu lieu à la cour de Ventura mardi et l’actrice a été inculpée pour voies de fait sur agents de police et obstruction, échappant à une inculpation pour violence domestique. Par ailleurs, en réponse à la demande du procureur, le juge a ajouté aux conditions de sa libération sous caution l’interdiction de posséder une arme à feu.

L’avocat de la défense, William Haney, a ajouté : «Je ne crois pas que ma cliente ait eu une arme depuis des décennies».

Le porte-parole du bureau du shérif de Ventura, le sergent Eric Buschow, a déclaré à la suite de l’audition : « Elle a dit que si les officiers revenaient chez elle, elle leur tirerait dessus ». En conséquence, les autorités sont à la recherche d’une arme à feu enregistré au nom de l’actrice. Ils ont fouillé son domicile la semaine dernière, en vain. «Les détectives ont fouillé sa maison, elle n’était pas là et ils n’ont pas trouvé le pistolet. Ils y ont passé peut-être deux heures... Nous savons que l’arme n’est pas dans la maison».

Heather Locklear a été admise dans un institut afin de recevoir des soins peu après son arrestation. Elle a été libérée contre une caution de 20.000$ et devra paraître devant la cour le 13 avril prochain.

Dans la même catégorie