/news/society

Santé

Le nombre de plaintes augmente au Bas-Saint-Laurent

André Normandeau | TVA Nouvelles

Le nombre de plaintes a augmenté de 30 % durant la dernière année dans le réseau de la santé du Bas-Saint-Laurent alors qu’il est demeuré stable sur la Côte-Nord.

Dans les rapports reçus en vertu de la loi sur l’accès à l’information, on apprend qu’au Bas-Saint-Laurent, le nombre de plaintes reçues par la commissaire est passé de 283 en 2015-2016 à 398 en 2016-2017. La grande majorité de ces plaintes touchait les installations du CISSS.

À LIRE ÉGALEMENT:

Santé : où porter plainte et qui peut m'aider?

Les autorités expliquent le phénomène par une plus grande promotion des droits des usagers au cours de la dernière année.

Huit plaintes visaient les résidences privées pour aînés, alors qu’il y en avait presque le double un an auparavant.

Les relations interpersonnelles, ce qui veut dire comment le patient a été accueilli, et les soins dispensés, arrivent en tête des motifs de plaintes pour l’année 2016-2017.

Malgré tout, la commissaire souligne que le nombre de plaintes se rapproche des niveaux observés avant la création du CISSS en 2015.

Sur la Côte-Nord, la situation est plus stable. En 2016-2017, la commissaire aux plaintes en a reçu 186, soit cinq de plus qu’un an auparavant.

Par contre, les plaintes concernant les centres d’hébergement et de soins de longue durée ont augmenté de 7 % en un an. Depuis la dernière année, de la promotion a été faite auprès des usagers pour faire connaître leurs droits. La grande majorité de l’insatisfaction des usagers nord-côtiers est provoquée par les soins et les services dispensés, suivi de près par les problèmes d’accessibilité.

Dans la même catégorie