/news/currentevents

Disparition du petit Ariel

Aucune trace du petit Ariel, plus de 60 h après sa disparition

TVA Nouvelles

Plus de 60 h après sa disparition, le petit Ariel Jeffrey Kouakou, 10 ans, est toujours introuvable. Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) concentrent leurs recherches vers le secteur de la rivière des Prairies.

À LIRE ÉGALEMENT

- «Ariel, tu manques à ta petite sœur»

La famille convaincue d’un enlèvement

La police a reçu plus de 70 informations

L’enfant de 10 ans a en effet été vu pour la dernière fois vers 14h lundi dans le parc des Bateliers, qui longe la rivière.

Les unités de recherche ont envisagé de plonger dans la rivière mercredi matin, mais elles ont dû renoncer en raison du courant qui était trop fort.

 

Tous les efforts de recherche se concentrent maintenant sur un secteur d’environ six kilomètres qui va du parc des Bateliers au barrage d’Hydro-Québec situé à l’est du pont Papineau-Leblanc (autoroute 19).

Le périmètre a déjà été quadrillé deux fois depuis mardi matin.

«Plusieurs équipes ont été demandées en assistance au SPVM. On parle des pompiers de Montréal, de la cavalerie et de l’escouade canine. Nous sommes également en communication avec la police de Laval», a fait savoir le porte-parole de la police de Montréal, Jean-Pierre Brabant.

 

«Nous faisons des vérifications sur les berges de la rivière des Prairies, mais pour l’instant, aucune trace du jeune garçon.»

M. Brabant a précisé que les recherches se poursuivaient toujours dans le reste de l’île de Montréal.

Les policiers ont par ailleurs demandé à Hydro-Québec de réduire le débit de l’eau de la rivière pour faciliter les recherches qui pourraient avoir lieu de l’autre côté du barrage.

 

Il faut rappeler Ariel avait quitté le domicile de ses parents sur la rue Valmont, dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartieville, lundi vers midi, pour se rendre chez un ami sur le boulevard Gouin.

 

Dans la même catégorie