/news/currentevents

Princeville

La SQ en quête d’indices après l'incendie du restaurant Princesse

Jean-Francois Desbiens | TVA Nouvelles

L'enquête de la Sûreté du Québec s’est poursuivie mardi à Princeville pour trouver les personnes responsables de l’incendie du restaurant Princesse. La SQ sollicite maintenant l'aide de la population.

Guerre entre restaurateurs, ex-employé en quête de vengeance ou simplement un individu déséquilibré; toutes les hypothèses sont envisagées pour expliquer les deux incendies survenus en l'intervalle de deux mois au restaurant Princesse. Avant de reconstruire, les propriétaires vont attendre d'avoir la réponse.

Bruno Lamontagne, sa fille Jessyca et son fils Jonathan vivent dans l'incertitude. M. Lamontagne est propriétaire du restaurant Princesse sur le boulevard Baril ouest à Princeville depuis 30 ans. Ses enfants et lui se demandent qui peut bien leur en vouloir à ce point.

Dans la nuit du 23 au 24 décembre dernier, un incendie a complètement détruit leur restaurant, une institution à Princeville depuis 1967.

 

Deux mois plus tôt, un premier incendie avait causé pour 200 000 $ de dommages. Dans les deux cas, on a utilisé des cocktails Molotov.

Après des semaines de dur labeur, la famille Lamontagne avait réussi à rouvrir l'établissement le 18 décembre. On y offrait le service au comptoir et sur livraison.

Malheureusement, six jours plus tard, survenait le deuxième incendie.

Les propriétaires n'ayant fait l'objet d'aucune menace au préalable, ils cherchent à comprendre les motivations derrière ces gestes.

Échec au crime offre une récompense de 2000 $ à quiconque fournira des informations qui permettront d'arrêter le ou les responsables.

Le public est invité à communiquer ces informations en toute confidentialité au: 1 800 711-1800.