/regional/centreduquebec

Palais de justice

De retour devant le tribunal pour trafic de stupéfiants à 74 ans

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

Bien connu des milieux policiers, Yvon Hamel, 74 ans, a été arrêté dans le Centre-du-Québec relativement à du trafic présumé de stupéfiants.

Il a comparu mercredi, au palais de justice de Drummondville, où il a été accusé de possession simple de haschich, possession et trafic de méthamphétamines ainsi que recel de plus de 5000 $.

En 2010, Yvon Hamel avait été condamné à cinq ans d'emprisonnement pour complot et trafic de stupéfiants.

Quelques années auparavant, le résident de Saint-Germain-de-Grantham, près de Drummondville, avait été arrêté en compagnie d'une demi-douzaine d'individus. On le soupçonnait alors d’être à la tête d'un réseau de revendeurs de cocaïne qui oeuvrait principalement dans les bars.

À l'époque, dans sa résidence du rang Watkins, qu'il habite toujours, les policiers avaient saisi près d'un kilo de cocaïne pure à 80 % et plus de 160 000 $ en argent.

Ce qu'il y avait de particulier à cette époque, c'est que son organisation n'était aucunement liée aux groupes de motards criminels.

Neuf ans plus tard, l'équipe spécialisée d'enquête et de coordination sur le crime organisé est retournée chez lui pour l'arrêter de nouveau. À l'intérieur de sa résidence, ils ont découvert du cannabis, du haschich et des méthamphétamines. Hamel avait aussi en sa possession plus de 34 000 $ en argent.

Me Justine Denis-Giard de la poursuite s’est opposée à sa remise en liberté. Yvon Hamel passera donc la nuit derrière les barreaux et sera de retour devant le Tribunal jeudi.

Dans la même catégorie