/regional/montreal/montreal

Commutifi

Montréal séduit une start-up américaine du transport

Philippe Orfali

 - Agence QMI

Philippe Orfali

C’est à Denver qu’Esteban Sanchez a fondé Commutifi, mais c’est à Montréal que ce Québécois d’origine a décidé d’installer les nouveaux bureaux de recherche et développement (R et D) de l’entreprise.

Fondée il y a trois ans, cette jeune entreprise américaine travaille avec les grandes entreprises afin d’«optimiser» la manière dont leurs employés se déplacent tous les jours. Pour ce faire, elle s’appuie sur les données transmises par chaque employé et c’est une forme d’intelligence artificielle qui établit les tendances de déplacement du personnel et les solutions possibles.

«Si on a une entreprise de 1200 employés qui ouvre un bureau au centre-ville pour y loger la moitié de son personnel, mais qu’elle n’a que 150 espaces de stationnement, il faut faire quelque chose, a expliqué le jeune homme de 25 ans. On va donc analyser les habitudes de déplacement de chaque employé et trouver des options de navette, des incitatifs au covoiturage ou financiers.»

Expansion

L’entreprise a véritablement décollé au cours de la dernière année et prend maintenant de l’expansion. Installé à Denver depuis quelques années, le diplômé de Polytechnique Montréal a pris la décision de transférer les activités de R et D dans la métropole au cours des prochains mois.

«Apple, Microsoft et Amazon ont tous des bureaux à Montréal et il y a un environnement "start-up" incroyable. Montréal nous donne accès à des gens talentueux et à une expertise importante en intelligence artificielle et en apprentissage machine (machine learning), des technologies dont on a besoin.»

Commutifi a étudié la possibilité de s’installer dans plusieurs villes, mais ce sont finalement ces arguments qui ont penché en faveur de Montréal, a expliqué le jeune homme. L’entreprise bénéficiera aussi du crédit québécois d’impôt relatif aux salaires R et D.

Douze employés

Six employés seront recrutés sous peu à Montréal, faisant passer la taille de l’entreprise à 12 employés. «On est en train de monter notre équipe d’ingénierie à Montréal afin de croître dans les six mois. On veut intégrer de façon plus importante l’intelligence artificielle et incorporer dans nos logiciels des liens avec d’autres entreprises de mobilité, comme on le fait déjà avec Uber et Lyft. À Montréal, ça pourrait être Bixi ou l’application Transit, par exemple.»

Commutifi est actuellement en négociation avec plusieurs grands employeurs américains afin de leur offrir ses services. Les grandes sociétés canadiennes ne tarderont pas à être sollicitées, a-t-il ajouté.

La compagnie

• Domaine d’affaires : Technologies et transport
• Ouvrira sous peu un nouveau bureau R et D à Montréal
• Nombre d’employés : 6 actuellement et 12 d’ici l’été, dont au moins 6 à Montréal
• Financement levé : 1,6 million $