/regional/centreduquebec

Saint-Célestin

Un rang toujours coupé en deux un an après les inondations

Louis Cloutier | TVA Nouvelles

Des travaux entamés en mars pour réparer le rang Saint-Michel, à Saint-Célestin, lourdement endommagé par un éboulis lors des inondations du printemps 2017, ont dû être interrompus.

En effet, un nouvel éboulis a forcé la suspension provisoire des travaux de remblayage qui était en cours. Une nouvelle étude géotechnique devra être conduite en tenant compte de ce deuxième glissement de terrain, même s'il est beaucoup moins important que le premier. Les autorités devront par la suite produire un plan d'intervention modifié.

On ne prévoit pas de reprise des travaux avant au moins la mi-juin, une fois que le niveau de la rivière en contrebas sera revenu à la normale.

La fermeture de la route impose un détour de neuf kilomètres aux résidents du secteur.

Une maison située à 12 mètres du cratère n'est pas considérée comme étant à risque. Ses occupants avaient déjà manifesté leur exaspération devant la lenteur d'agir des autorités.

L'important glissement de terrain était survenu le 22 mai. Transports Québec avait choisi d'attendre le gel hivernal avant de lancer les travaux de réparation, question de profiter d'une plus grande stabilité.