/news/currentevents

Bas-Saint-Laurent

Passages illégaux et vandalisme attribués à des motoneigistes

Martin Blanchet | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

La multiplication du nombre d'actes de vandalisme et de passages illégaux sur des terrains privés commis par des motoneigistes a porté ombrage à une bonne saison de motoneige au Bas-Saint-Laurent.

Le président du Club sportif populaire du Bas-Saint-Laurent, Jacques Deschênes, a déploré des «gestes gratuits» commis par des individus mal intentionnés. Selon lui, certains motoneigistes délinquants arrachent et détruisent les barrières et les panneaux de signalisation pour ensuite circuler illégalement sur des propriétés privées.

Ces actes criminels sont néfastes pour le club. En effet, par crainte de récidive, certains propriétaires pourraient dorénavant interdire le passage de sentiers sur leurs terres, ce qui priverait le club de lien d'accès considérables.

Le Club sportif populaire du Bas-Saint-Laurent compte actuellement près de 200 kilomètres de sentiers.

Le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec rappelle qu'il est strictement défendu de circuler sur des terrains privés sans l'approbation du propriétaire. Les contrevenants s'exposent à des amendes allant de 450 à 900 $.

De plus, l'auteur d'un acte de vandalisme doit répondre à une accusation de méfait.

Les températures froides des dernières semaines permettent au Club sportif de prolonger sa saison et de garder ses sentiers ouverts jusqu'au 20 avril.

Dans la même catégorie