/news/society

Santé

Remboursement des prothèses mammaires: victoire pour Annie Hardy

Patricia Hélie | TVA Nouvelles

La bonification par Québec des remboursements pour les prothèses mammaires destinées aux femmes atteintes de cancer du sein est une victoire pour Annie Hardy, propriétaire de la clinique Ajustez-moi à Trois-Rivières.

Cette dernière s'est battue pour obtenir cette modification au programme.

«Je suis tellement contente!, lance-t-elle, en entrevue avec TVA Nouvelles mardi. J'ai en tête chaque femme que je vais pouvoir aider. Dans ma tête, je les vois défiler, les unes après les autres.»

Le gouvernement du Québec remboursera désormais 100% des frais estimés pour les prothèses mammaires externes des femmes qui ont subi une mastectomie en raison d’un cancer du sein.

Jusqu’ici, Québec couvrait uniquement 50% des frais, et seulement pour celles qui avaient reçu une mastectomie totale.

Contrairement à la reconstruction du sein, la prothèse mammaire externe se porte dans le soutien-gorge afin de restaurer l’apparence esthétique.

Plus de 17 500 femmes par année vont pouvoir bénéficier de ce nouveau programme de remboursement. Une mesure qui va coûter 3,5M$ par année à l'État.

Chaque jour au Canada, 72 femmes apprennent qu'elles ont un cancer du sein. Des femmes pour qui la Terre arrête de tourner et qui, à la clinique de Mme Hardy, se retrouvent souvent démunies, tant psychologiquement que financièrement.

«Il y en a qui n'avaient pas les moyens de se payer une prothèse, explique-t-elle. J'étais obligée de récupérer des prothèses usagées pour les aider. Elles étaient tellement contentes et moi, je me disais que ça ne se faisait pas. C'est tellement intime une prothèse mammaire!»

Dans la même catégorie