/regional/sherbrooke/estrie

Piratage informatique

De plus en plus de cyberattaques contre des entreprises en Estrie

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

On assiste actuellement à une recrudescence des cyberattaques à l'aide de logiciels de rançon.

Des entreprises et des commerces en Estrie ont été ciblés par des pirates ces derniers mois.

Une entreprise manufacturière de la région qui souhaite ne pas être identifiée a vu ses activités de production être complètement paralysées en raison de ce virus informatique qui encode les données et empêche d'y avoir accès.

Dernièrement, la propriétaire du salon d'esthétique L'expérience beauté urbaine de Sherbrooke s'est aussi fait «kidnapper» tout le contenu de son système informatique.

Les fraudeurs qui lui réclamaient une rançon en cryptomonnaie ont même eu l'audace de fermer son nuage numérique dans lequel toutes se données étaient entreposées.

En novembre, le contenu des ordinateurs de l'entreprise Remises Gagnon a également été infecté.

Tout ce qui s'y trouvait s'est soudainement retrouvé encodé.

Commandes des clients, inventaires, plans et devis, l'équipe de cette PME a dû rebâtir la base de données, ce qui représente des mois d'ouvrage.

Dans les deux cas, on a refusé de payer la rançon. De toute façon, ça ne sert à rien, disent les experts, car les pirates informatiques peuvent constamment redemander de l'argent.

Dans la même catégorie