/news/culture

Histoire révélée à J.E.

«Identités», un film qui s'inspire de la saga judiciaire de la pourvoirie des Laurentides

Andréanne Larouche

 - Agence QMI

Un film inspiré de la saga judiciaire entourant la pourvoirie des Laurentides à La Doré, au Lac-Saint-Jean, prendra l’affiche en juin prochain.

Le long métrage «Identités» est produit et réalisé par Samuel Thivierge, qui est le fils de l’ex-propriétaire de la pourvoirie des Laurentides, Réal Thivierge.

La famille Thivierge vit un véritable cauchemar depuis la vente de la pourvoirie à Maxime De Varennes, en avril 2015. Elle n'a jamais vu la couleur de son argent à la suite de la transaction.

L’émission «J.E.» avait révélé cette histoire au grand jour. Les images, qui montraient Maxime De Varennes qui s’en prenait à l’équipe de tournage, avaient fait le tour du Québec.

Le cinéaste Samuel Thivierge a décidé de s’inspirer de l’histoire de sa famille, en montrant les deux côtés de la médaille.

Dans son film, il incarne un jeune homme qui apprend peu à peu les rouages de l’escroquerie et de la fraude.

Samuel Thivierge tient cependant à préciser qu’il ne s’agit pas de l’histoire de la pourvoirie des Laurentides, mais qu’il s’est inspiré du vécu de sa famille, sur le plan émotif, pour donner du réalisme à son oeuvre.

Ce dernier souhaite faire comprendre au public l'enfer que vivent les personnes flouées, quel que soit le stratagème utilisé.

Le suspense «Identités», produit par SMT Features et distribué par VVS Films, prendra l’affiche le 8 juin prochain.

Le long métrage met également en vedette Gilbert Sicotte, Samy Naceri, Léa Girard-Nadeau, Jacynthe René et Frédéric Gilles.

Dans la même catégorie