/finance/homepage

Autobus électriques et transport en commun

Nova Bus participe à un projet pilote visant la standardisation des équipements

Agence QMI

GEN-NOVABUS-ELECTRIQUE

JACQUES PHARAND/L'ÉCHO DE LAVAL/AGENCE QMI

Le constructeur d’autobus Nova Bus de Saint-Eustache, en banlieue de Montréal, participe à un projet pilote pancanadien de 40 millions $ pour l’essai et l’intégration d’autobus électriques.

Pour la première phase du projet, 18 autobus de deux constructeurs canadiens, soit Nova Bus ainsi que New Flyer Industries, de Winnipeg, seront mis en circulation. Le projet prévoit aussi l’installation de bornes de recharge des manufacturiers ABB et Siemens Canada.

Le projet pilote sera réalisé sur des trajets de transport en commun existants dans les villes de Vancouver, en Colombie-Britannique, et de Brampton et York, en Ontario.

Il s’agit d’une première du genre dans le monde, a indiqué Nova Bus, dans un communiqué, vendredi.

«Il s’agit d’un projet d’interchangeabilité d’autobus électriques et de solutions de recharge des manufacturiers, le tout dans une perspective de développement durable et c’est dans cette logique que s’inscrit le développement de Nova Bus», a indiqué Emmanuelle Toussaint, porte-parole de Nova Bus et membre du conseil d’administration du Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC).

La compagnie a précisé que «l’objectif visé est de permettre une certaine standardisation des infrastructures et équipements afin de donner aux sociétés de transports plus de flexibilité».

Nova Bus fournira des autobus entièrement électriques, de son modèle LFSe. Leur livraison est prévue pour 2019.