/news/society

Nouvelle étude

Un verre d’alcool par jour, à quel prix pour votre santé?

TVA Nouvelles

Jamais plus de deux verres d’alcool par jour pour la femme et trois verres pour l’homme sachant qu’on ne boit pas tous les jours, suggère Éduc’alcool dans sa publicité. Une nouvelle étude considère ces recommandations trop permissives.

«Ce que nous dit la revue The Lancet c’est que plus de 5 à 6 consommations d’alcool par semaine réduiraient notre espérance de vie et qu’il faudrait revoir nos normes», explique Émilie Dansereau-Trahan de l’Association pour la santé publique du Québec.

200 problèmes de santé

The Lancet suggère que l'Italie, le Portugal et l'Espagne, et à un moindre degré les États-Unis, la Suède et aussi le Canada devraient abaisser leurs recommandations concernant la consommation d’alcool.

 «Toute consommation d’alcool comporte des risques puisque l’alcool est une substance psychoactive qui est associée à plus de 200 problèmes de santé et sociaux. C’est le 3e facteur de risque selon l’Organisation mondiale de la santé», informe Mme Dansereau-Trahan.

Quels sont les risques réels? a demandé Mario Dumont  à la spécialiste?

«Pour les femmes à partir d’une consommation régulière d’alcool par jour, on augmente le risque de cancer du sein. Pour les hommes. Le cancer est régulièrement associé à la consommation d’alcool, les maladies cardiovasculaires, les AVC.»

Mythe du vin rouge

Émilie Dansereau-Trahan fait le point sur la consommation de vin rouge qui serait bonne pour la santé.

«Ça nous faisait du bien de croire ça. Cette étude a été faite à même un petit échantillon d’hommes en très bonne santé qui disait que c’était bon pour cet échantillon-là. Et l’industrie a envoyé ça dans l’espace public qu’un verre de rouge par jour était bon et nous ça nous conforte dans nos habitudes.»

Mme Dansereau-Trahan rappelle que la consommation d’alcool est devenue banale. Elle ne veut pas apeurer les gens ou qu’ils stoppent toute consommation de vin, bière ou spiritueux, mais qu’ils soient informés, qu’ils sachent que boire constitue un risque pour la santé.