/news/society

Hépatite A

Après les fraises, d'autres produits vendus chez Adonis font l'objet d'un rappel

Agence QMI

Après le rappel de fraises congelées possiblement contaminées à l'hépatite A, c'est au tour de jus, de smoothies et de cocktails vendus chez Adonis à être retirés des tablettes.

Les produits qui font l'objet du rappel ont été préparés à l'aide de fraises crues congelées de marque «Montana» provenant d'Égypte. Ces fraises ont fait l'objet d'un avis de retrait, samedi, parce qu'elles pourraient avoir été contaminées par le virus de l'hépatite A.

Les produits retirés sont le «Jus d'Adonis» à saveur de fraise et banane vendu en format de 500 ml et 1 litre, le smoothie «Douceur aux fraises» vendu en format de 500 ml et 1 litre et les cocktails vendus en verre au comptoir qui contiennent des fraises. Tous les produits vendus jusqu'au 13 avril 2018 sont concernés par le rappel.

Le Groupe Adonis a procédé au rappel volontaire de ses produits, avec l'assistance du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ)

«Les personnes qui ont l'un de ces produits en leur possession sont donc avisées de ne pas le consommer et de le retourner à l'établissement où elles l'ont acheté. Même si les produits visés ne présentent pas de signe d'altération ni d'odeur suspecte, les consommer peut représenter un risque pour la santé s'ils ont été consommés crus», peut-on lire dans un communiqué diffusé par le MAPAQ.

Des cas de maladies associés à la consommation des fraises potentiellement contaminées ont été signalés. Les symptômes de l'hépatite A, qui peuvent apparaitre jusqu'à 50 jours après la contamination, inclus «de la fièvre, un malaise général, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements et un inconfort abdominal».

Les personnes qui ont mangé des fraises «Montana» dans les 14 derniers jours et qui ne sont pas vaccinés contre l'hépatite A sont invités à rencontre un médecin pour évaluer la nécessité d'une vaccination préventive.

Dans la même catégorie