/news/law

Meurtre de sa mère

Le procès de Tom Néron repoussé à juin

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles  

Le procès de Tom Néron, cet homme accusé d'avoir tué sa mère à coups de couteau en janvier dernier, a été reporté lundi au palais de justice de Sherbrooke puisque la Couronne attend toujours un complément de preuve.

La poursuite a expliqué attendre un rapport d'ADN en provenance du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale de Montréal.

Tom Néron est accusé d'avoir tué sa mère le 8 janvier dernier de plusieurs coups de couteau à l'intérieur de la résidence familiale du quartier Rock Forest, à Sherbrooke. L'homme est atteint de troubles de santé mentale liés à la schizophrénie, a confié à TVA Nouvelles un membre de la famille qui souhaite ne pas être identifié.

Les avocats au dossier ont reçu lundi matin les conclusions du rapport psychiatrique. C'est le tribunal qui a mandaté un expert neutre pour procéder à l'évaluation psychiatrique de l'accusé.

Les résultats de cette expertise n'ont pas été dévoilés. Cependant, l'avocat de l'aide juridique affecté à la défense de Néron s'est dit prêt à fixer la date du procès, ce qui laisse croire que l'évaluation allait dans le sens d'une non-responsabilité criminelle en raison de troubles mentaux.

D'ailleurs, le membre de la famille qui assistait à la brève comparution lundi matin a mentionné que Tom Néron vivait à la résidence familiale de la rue Paillard au moment du tragique événement. Dans le passé, il a fait de nombreux séjours en centre supervisé en raison de ses problèmes de santé mentale.

La veille du meurtre, cette personne dit avoir été en contact avec l'homme de 35 ans qui lui est apparu calme et aucunement agressif.

La victime, Arlène Girard, avait 10 enfants, dont l'accusé dont elle prenait soin comme la prunelle de ses yeux, a mentionné le membre de la famille Néron à TVA Nouvelles.Tom Néron reviendra en cour le 18 juin.

Dans la même catégorie