/regional/troisrivieres/mauricie

Santé

Shawinigan inaugure la Maison de soins palliatifs Aline Chrétien

Jonathan Roberge | TVA Nouvelles

Une toute première maison de soins palliatifs a été inaugurée, lundi, à Shawinigan, mettant ainsi fin à 15 ans de démarche pour se doter d'une telle ressource dans la région.

«On accueillera ici des gens en fin de vie, atteint d'une maladie grave et incurable. Ceux qui ont un pronostic de vie de moins de 2 mois», a expliqué le docteur Gaétan Bégin, qui sera directeur médical de la Maison Aline Chrétien, du nom de la conjointe de l'ancien premier ministre Jean-Chrétien.

L'ex-mairesse de Shawinigan Lise Landry, qui a accompagné son mari jusqu'à la mort, connait la nécessité de ce genre de centre. «Ici, il y aura des petits concerts de musique douce et toute sorte de choses pour faire en sorte de passer dans une autre vie en douceur, dans l'amour. C'est ce qu'on veut donner ici, une maison d'amour», a-t-elle dit.

La famille de l'ancien premier ministre Jean Chrétien fait partie d'un petit groupe qui a remis un chèque de 850 000 $ pour permettre l'ouverture du centre. Le gouvernement y injectera 544 000 $ par année durant 25 ans.

Aline Chrétien s'est dite flattée de voir la maison porter aujourd'hui son nom. «C'est très très beau. C'est important d'avoir ça dans la région. Les gens vont pouvoir en profiter, avoir un endroit agréable pour les proches également», a souligné Mme Chrétien.

En plus d'offrir des soins palliatifs, la Maison Aline Chrétien administrera l'aide médicale à mourir.

Le centre compte huit chambres, dont une spécialement aménagée pour les enfants. Les premiers usagers de la maison s'y installeront d'ici la fin du mois.